R. C. van Caenegem, « Le droit européen entre passé et futur. Unité et diversité sur deux millénaires »

9782247088157_21

Raoul Charles van Caenegem, Le droit européen entre passé et futur. Unité et diversité sur deux millénaires. Préface d’Emmanuel Jeuland. Traduction de Bruno De Dominicis. (Rivages du droit). Bruxelles, Dalloz, 2010. 21,5 x 13,5 cm, 169 p. € 29,40. ISBN 978-2-247-08815-7.

Depuis la seconde moitié du 20e siècle, la mise en place de politiques communautaires communes a constitué l’un des principaux défis du vieux continent. Dans la perspective, rêvée et encore jamais atteinte, d’une Europe fédérale et d’une unification des États, la réflexion juridique occupe une place de choix et tourne autour de cette principale question : une Europe au droit unifié est-elle possible ? À l’heure d’une poussée de l’euroscepticisme, on pourrait croire la thématique de l’ouvrage de R. C. van Caenegem quelque peu vieillie, voire désuète (le livre, par originellement en anglais en 20021, est le fruit d’une série de conférences données à l’université de Maastricht en 1995) ; au contraire, elle ne m’a jamais semblée plus actuelle. Le livre est traversé d’une double problématique : étudier, d’une part, les évolutions du common law (droit coutumier anglais) et du civil law (droit codifié continental) du moyen âge jusqu’au 20e siècle, en s’interrogeant sur la possibilité que l’un supplante un jour l’autre ; envisager, d’autre part, la création d’un véritable ius commune européen, à l’instar de ce qu’a pu être le droit romain sous l’ancien régime.

Loin d’être un traité juridique aride, le livre de van Caenegem livre au contraire une passionnante synthèse de l’histoire des droits européens, dans leurs différences, mais également dans leurs apparentements : n’en déplaise aux interprétations nationalistes, les systèmes juridiques en forment pas des entités étanches, au contraire, elles ne cessent de s’influencer mutuellement. L’auteur a également le bon goût de traiter de façon comparative des sujets variés, tel que l’enseignement du droit en Angleterre et sur le continent, ou encore les différences dans les processus de codification en Allemagne et en France.

Finalement, au travers du droit, c’est bien de l’histoire de l’Europe elle-même dont il est question. Car sa forme actuelle n’est jamais qu’une incarnation institutionnelle récente, fruit d’un passé commun et diversifié, en même temps que d’un rêve fou : unifier, sous un même système politique et juridique, des peuples aux identités, aux mentalités et aux droits variés. Aux vues du climat politique actuel, peut-on encore croire en ce rêve, ou est-il définitivement devenu impossible ? A ce sujet, on retiendra la phrase de van Caenegem (p. 48), finalement si typique du point de vue de l’historien : « quand je regarde le présent, je suis pessimiste, mais quand je regarde le passé, je suis optimiste ».

En bref :

Pourquoi c’est bien

Parce que ce livre offre, en peu de pages, une belle synthèse de l’histoire des droits européens, en même temps qu’il montre l’utilité d’une telle discipline dans une visée de compréhension du présent. À titre personnel, c’est en lisant ce livre que j’ai jadis, jeune étudiant de master 1, été initié pour la première aux questions de comparaison entre civil law et common law, dont je n’avais alors qu’une très vague idée.

Pourquoi c’est perfectible

On pourra reprocher à l’auteur de s’attarder finalement assez peu, dans sa synthèse, sur les conflits entre juridictions laïque et ecclésiastique. L’ouvrage lui-même souffre également d’une organisation quelque peu dispersée. Le cours originel donné par l’auteur a probablement été organisé afin de présenter une série de chapitres indépendants les uns des autres, et cela se ressent fortement à la lecture.

Crédit photographique : Brenda Clarke, Books.

Pour citer ce billet : Quentin Verreycken, "R. C. van Caenegem, « Le droit européen entre passé et futur. Unité et diversité sur deux millénaires »", in ParenThèses, publié le 27/10/2014, URL: http://parenthese.hypotheses.org/246 (consulté le 25/05/2017).
  1. Raoul Charles van Caenegem, European law in past and future. Unity and Diversity over Two Millennia, Cambridge, Cambridge University Press, 2002. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *