Archives de catégorie : Rencontres

Parce que ParenThèses se veut un espace de discussions scientifiques, la catégorie « Rencontres » regroupe les billets donnant la parole à des chercheurs belges ou étrangers, partageant des domaines de recherche et des centres d’intérêts scientifiques similaires aux nôtres. En termes footballistiques, on dira que les billets intitulés « Droit au but » auront été effectués avec un tir non cadré : sur un ton résolument décalé, ces billets prendront la forme d’une série de questions posées à de jeunes doctorants en histoire du droit et des institutions afin de faire connaître leurs travaux. Les billets « Grand format », pour leur part, consisteront en des interviews de chercheurs confirmés, déjà bien installés dans le paysage universitaire, et dont les recherches nous ont influencés.

Droit au but : Frederik Dhondt

Cela faisait un peu plus d’un an que nous n’avions plus proposer d’interview de chercheurs/chercheuses en histoire du droit et des institutions sur le carnet… Mais attendez un peu de voir avec quoi, ou plutôt avec qui on vous revient ! 

© Maite Morren
© Maite Morren

Nous vous invitons à entrer, cette fois-ci, dans le monde de la diplomatie et du droit international du 18e siècle grâce à Frederik Dhondt. Frederik est l’auteur de deux ouvrages publiés chez Brill et dans la collection de l’association Standen & Landen – Anciens Pays et Assemblées d’Etats. Excusez du peu… Chercheur à la pensée virevoltante – on sait de quoi on parle puisqu’on a eu l’occasion de l’observer in vivo si on peut dire – et qui témoigne d’une maîtrise, l’interview prouvera que Frederik effectue également une réflexion approfondie à propos du métier d’historien du droit, de l’interdisciplinarité (quand on est également juriste, ça aide évidemment) ou du doctorat. Si on voulait recourir à une métaphore sportive on pourrait dire que Frederik a l’air d’avoir un troisième poumon tant il paraît actif. Publications, participations à des colloques, implications dans des associations et centres de recherche, engagement politique, présence dans les médias sociaux : tout y passe. Pour autant, Frederik reste conscient qu’il faut pouvoir « déconnecter » de temps en temps, au risque sinon de ne pouvoir soutenir le rythme. 

On se réjouit de pouvoir compter Frederik parmi les chercheurs interviewés sur ParenThèses. On espère ne pas être les seuls… Continuer la lecture de Droit au but : Frederik Dhondt

Droit au but : Amandine De Burchgraeve

Nous continuons notre série Droit au but consacrées aux recherches de jeunes chercheurs par l’interview d’Amandine De Burchgraeve, doctorante à l’Université catholique de Louvain. Amandine est titulaire d’un master en histoire (UCL, Louvain-la-Neuve, 2011) ainsi que d’un master complémentaire en anthropologie sociale et culturelle (UCL, Londres, 2012).

Amandine

 

Quand elle ne passe pas son temps à dépouiller les archives de la cour d’assises de Brabant, elle écoute en boucle les albums de Stromae ou emmène sa chienne Laïka à l’entraînement. Nous avons donc droit à une doctorante qui manie, pour les besoins de sa thèse, des approches disciplinaires variées mais dont on n’a cessé, au cours du 20e siècle, de souligner les liens étroits. Amandine a entamé son doctorat en 2012, sous la direction du professeur Xavier Rousseaux, comme chercheuse au sein du projet PAI (Pôle d’Attraction Interuniversitaire) Justice & Population 1795-2017 financé par la Politique scientifique fédérale (BELSPO). Elle a ensuite obtenu un mandat d’Aspirant FRS-FNRS en 2013, mais elle reste étroitement liée aux recherches du PAI.

Continuer la lecture de Droit au but : Amandine De Burchgraeve

Droit au but : Marie Van Eeckenrode

Avec les billets « Droit au but », nous inaugurons une série d’interviews dans lesquelles la parole sera donnée à des doctorant.e.s en histoire du droit et des institutions, de Belgique et d’ailleurs, afin de parler de leurs recherches et de leurs expériences comme jeunes chercheurs. Interviews droit au but, certes, car directes dans leurs questions, mais interviews avec un tir non cadré, aussi, du fait du ton volontairement décalé. Aujourd’hui, notre première victime est Marie Van Eeckenrode.

10676600_10152782495754321_1033371866_oMarie est titulaire d’une licence en histoire (UCL) ainsi que d’un master en Medieval and Renaissance Studies (KULeuven). Depuis 2007, elle est assistante à l’UCL au sein de la Commission de programme Histoire, en même temps qu’elle remplit la fonction d’attachée scientifique aux Archives de l’État. Elle est également membre du comité exécutif du Réseau des médiévistes belges de langue française et l’un des piliers, avec Nicolas Ruffini-Ronzani de l’indispensable blog d’information « l’Agenda du médiéviste ». Et comme si cela ne suffisait pas, elle trouve encore le temps de réaliser une thèse de doctorat sur les États de Hainaut au 15ème siècle, sous la direction de Jean-Marie Cauchies et Paul Bertrand ; thèse  qui, parait-il, avance plutôt bien !

Les mots qui sonnent bien aux oreilles de Marie restent  « chocolat » et « sucre »… Sinon Marie est fan de Noir Désir et même vraiment fan.

Continuer la lecture de Droit au but : Marie Van Eeckenrode

Présentation enchâssée-croisée

Dans le billet précédent, nous présentions les grandes lignes du contenu futur de ParenThèses. Un texte certes un peu aride, mais indispensable pour saisir les objectifs de ce carnet. Nous avons la faiblesse de croire qu’il peut également être intéressant pour les lecteurs de ParenThèses d’en apprendre un peu sur ses auteurs. Pour cependant éviter de céder à l’auto-description laudative et égocentrique, nous avons préféré réaliser une présentation croisée, où l’un parlerait de l’autre, à tour de rôle.

Continuer la lecture de Présentation enchâssée-croisée