Archives par mot-clé : médias

Le salon du livre d’histoire de Bruxelles. Une enquête (2/2) & Interviews de Nicolas Offenstadt et Eric Bousmar

Suite et fin de « l’enquête » autour du salon du livre d’histoire organisé à la fin du mois de novembre (19-20) à Bruxelles par le « Club de l’Histoire »…

Fidèle aux résolutions énoncées dans le billet de rentrée de ParenThèses (#bullshitiseverywhere), j’ai tâché de mettre en exergue dans le premier billet consacré au salon du livre d’histoire organisé par l’ASBL « Le Club de l’Histoire » les quelques éléments troublants, voire problématiques concernant cet événement. Si vous avez loupé le premier billet – ce que je n’ose imaginer – vous pouvez les lire ou le relire ici. Aujourd’hui, on reprend notre enquête sur le salon du livre d’histoire en donnant la parole à certains auteurs appelés à être présents les 19 et 20 novembre prochains…

Comme on pourra peut-être me reprocher d’avoir une vision totalement tronquée de la situation compte tenu de ma position face aux personnes incriminées dans le dernier billet, j’ai pensé qu’un deuxième billet était nécessaire pour s’interroger sur les relations entre les universitaires et ce que l’on nomme le grand public. J’ai naturellement réglé la focale sur le salon « Ecrire l’histoire » et ai contacté plusieurs chercheurs/professeurs qui seront à Bruxelles à la fin du mois. Par chance, certains ont accepté de répondre à mes questions (7 personnes contactées, 5 réponses reçues). J’ai fait court et me suis limité à 3 questions  : Continuer la lecture de Le salon du livre d’histoire de Bruxelles. Une enquête (2/2) & Interviews de Nicolas Offenstadt et Eric Bousmar

Le salon du livre d’histoire de Bruxelles. Une enquête (1/2)

Le jour où j’aurais dû rencontrer Lorànt Deutsch 

Ce billet aurait réellement pu s’intituler « Le jour où j’aurais dû rencontrer Lorànt Deutsch ». Tout a commencé le vendredi 7 octobre lorsque j’apprends (grand merci à Sophie !) que Stéphane Bern et Lorànt Deutsch seront les invités d’honneur d’un salon du livre d’histoire à Bruxelles (19-20 novembre). C’était cinq jours avant le billet paru sur le blog Aggiornamento concernant la venue de Lorànt Deutsch à Trappes… A la suite du tollé provoqué par ce billet et les réactions tous azimuts, je me suis dit que ça valait la peine d’investiguer sur ce salon du livre de l’histoire bruxellois qui invitait les deux porte-drapeaux de l’histoire de France. Le badbuzz autour de Trappes s’amplifiait et bientôt c’était au tour du supposé compte Twitter de Deutsch d’occuper le devant de la scène médiatique. L’enquête promettait d’être grandiose et excitante… il a fallu quelque peu déchanter. But more on that later. En découvrant la venue de Bern, Deutsch & co. à Bruxelles, j’ai aussi découvert le « Club de l’histoire » et son principal protagoniste. L’ensemble me paraissait un peu bancal, si bien que j’ai mené ma petite enquête. Voici les premiers résultats. Un second billet suivra vendredi… Continuer la lecture de Le salon du livre d’histoire de Bruxelles. Une enquête (1/2)

Être historien(ne) à l’ère de l’infotainment

Hello les ami.e.s ! Vous croyiez que nous étions morts ?! Désolé de vous décevoir.

On ne va pas vous faire l’affront de vous sortir un une phrase bateau du genre « ParenThèses a mis ses activités entre parenthèses » ; vous êtes trop bons pour ça. Bon, on vient de le faire, mais ce n’est pas grave. On était juste super busy (à prononcer soupère bizzzzi), en mode Anna-Wintour-pendant-une-Fashion-week, avec colloques et aussi un peu la thèse et puis la thèse et encore la thèse. Heureusement, les étudiants étaient là pour assurer l’intérim sur le blog ! But donut worry for us, on a encore faim de nouveaux billets ! (Vous voyez, on fait même des jeux de mots en english maintenant).

Brrrrrref.

Pour ce billet de rentrée, on voulait une thématique qui claque et bien dans l’actualité. On n’a finalement rien trouvé de mieux que de vous faire part des réflexions que nous avons eu l’occasion de proposer au cours de la journée d’étude organisée le 7 octobre dernier par le Réseau des médiévistes belges de langue française et Ménestrel dont la thématique était  « Le Moyen Âge dans les (nouveaux) médias : quelle place pour les médiévistes ? ». Tu la sens venir, la référence à Assassin’s Creed ou aux vulgarisateurs du Youtube game ?! Bon, comme l’un de nous deux a eu la mauvaise idée de ne pas devenir médiéviste mais plutôt moderniste (c’est triste, hein ?), on ne se limitera pas ici qu’à la question du rôle des spécialistes de la période médiévale. Idem, il ne s’agira pas de parler uniquement des historiens : historiens de l’art, archéologues, linguistes et autres littéraires travaillant sur le passé ont également un rôle à jouer. Continuer la lecture de Être historien(ne) à l’ère de l’infotainment