Archives par mot-clé : patric weber

Un livre dangereux : Dimitri Casali, « La longue montée de l’ignorance »

Écoeuré, je suis écoeuré. Un peu comme Claudy Focant, j’ai l’impression de m’être fait carjacker intellectuellement. J’ai essayé de lire le livre Dimitri Casali, mais je n’ai rien pu faire. J’ai tâché de lire plusieurs pages (au départ j’envisageais même de lire plusieurs chapitres), mais je suis devenu fou. Là, je suis encore prostr… frustr… je ne sais même plus comment il faut l’écrire.

Les encouragements bienvenus de Quentin  : Askip t’es plus un simple étudiant, mais un vrai historien… Alors culture-toi un peu, merde ! (signé) Quentin

J’ai aussi un peu hésité avant de rédiger ce billet. De manière générale, il y a deux solutions dès lors qu’il est question d’un mauvais bouquin. Soit ne pas en parler pour uniquement se focaliser sur ceux que l’on apprécie. Soit aborder les mauvais livres s’ils contiennent en eux un potentiel élevé de nuisance intellectuelle. Le livre en question s’inscrit pleinement dans la seconde catégorie. On pourrait éventuellement considérer qu’il faudrait passer son chemin et ne rien dire à propos du dernier livre de Dimitri Casali. Toutefois, cet ouvrage est dangereux. Et partant, son auteur l’est tout autant. Continuer la lecture de Un livre dangereux : Dimitri Casali, « La longue montée de l’ignorance »

Le salon du livre d’histoire de Bruxelles. Une enquête (1/2)

Le jour où j’aurais dû rencontrer Lorànt Deutsch 

Ce billet aurait réellement pu s’intituler « Le jour où j’aurais dû rencontrer Lorànt Deutsch ». Tout a commencé le vendredi 7 octobre lorsque j’apprends (grand merci à Sophie !) que Stéphane Bern et Lorànt Deutsch seront les invités d’honneur d’un salon du livre d’histoire à Bruxelles (19-20 novembre). C’était cinq jours avant le billet paru sur le blog Aggiornamento concernant la venue de Lorànt Deutsch à Trappes… A la suite du tollé provoqué par ce billet et les réactions tous azimuts, je me suis dit que ça valait la peine d’investiguer sur ce salon du livre de l’histoire bruxellois qui invitait les deux porte-drapeaux de l’histoire de France. Le badbuzz autour de Trappes s’amplifiait et bientôt c’était au tour du supposé compte Twitter de Deutsch d’occuper le devant de la scène médiatique. L’enquête promettait d’être grandiose et excitante… il a fallu quelque peu déchanter. But more on that later. En découvrant la venue de Bern, Deutsch & co. à Bruxelles, j’ai aussi découvert le « Club de l’histoire » et son principal protagoniste. L’ensemble me paraissait un peu bancal, si bien que j’ai mené ma petite enquête. Voici les premiers résultats. Un second billet suivra vendredi… Continuer la lecture de Le salon du livre d’histoire de Bruxelles. Une enquête (1/2)